La tribu Maasaï arbore fièrement les lobes des oreilles allongés ainsi que les têtes rasées comme un élément de séduction indispensable pour une femme.


Le pays des femmes girafes, ou Padaungs est la Birmanie. La première spirale portée par ces femmes est posée à l’âge de cinq ans. Tous les deux ou trois ans la spirale est remplacée, jusqu’à atteindre une dimension maximale de 40


La scarification sociale a une origine ancienne, on la trouve couramment pratiquée en Afrique (particulièrement en Afrique de l’Ouest) où elle a remplacé le tatouage qui se distingue mal sur
les peaux sombres. La scarification sociale revêt une signification particulière, rituel de
passage à l’âge adulte ou appartenance à un groupe restreint.
(source : Wikipedia).


Les hommes de la tribu Wodaabe (Niger) se maquillent pour plaire aux femmes…les plus beaux
seront choisis et deviendront des époux chanceux… Source: Onedio